Le bouddhisme et l'hindouisme sont-ils pareils ?

Bouddhisme, Hindouisme, Hindouisme et Bouddhisme, Similitude Hindouisme Bouddhisme -

Le bouddhisme et l'hindouisme sont-ils pareils ?

de lecture - mots

Le bouddhisme est une religion qui se répand dans le monde occidental depuis une vingtaine d'années et certaines pratiques sont adaptables à la culture occidentale dans certains pays. L'hindouisme, d'autre part, est une religion qui fait apparaître la dévotion par le culte et le comportement des hindous. Mais quelles sont les similitudes et les différences entre les deux religions ?

bouddhisme hindouisme

Les similitudes et les différences entre le bouddhisme et l'hindouisme

En effet, l'hindouisme est la religion mère du bouddhisme, pourtant quelques points affirment leurs similitudes tandis que plusieurs points font leurs différences.

  1. Leurs similitudes sont :
  • Les deux religions sont apparues en Inde ;
  • Le Nirvana, c'est-à-dire la vérité ultime, est un but commun aux deux religions ;
  • Croyance en l'existence du Karma et de la réincarnation.
  1. Leurs principales différences sont :
  • L'hindouisme vénère un Dieu différent du bouddhisme, qui reste dans son aspect pratique ;
  • Bouddha, le fondateur du bouddhisme, est une personne physique et un messager de paix. Brahman, le dieu des hindous, n'est pas une personne physique ;
  • Le principe fondamental du bouddhisme est basé sur la réflexion du fonctionnement du monde, tandis que celui de l'hindouisme s'intéresse à son origine ;
  • Le bouddhisme a un aspect moderne et est facilement accessible aux Occidentaux, l'hindouisme conserve son aspect divin et est fermé à la modernité ;
  • La réincarnation est perçue différemment dans les deux religions. Dans l'hindouisme, le processus de réincarnation est le passage d'une âme d'un corps à un autre. Dans le bouddhisme, la réincarnation s'explique par le changement du bien de soi-même.

Le bouddhisme dans son aspect général

Le bouddhisme est avant tout une pratique spirituelle en quête de sagesse et de paix. Cette paix se manifeste sous deux formes, la paix extérieure et la paix intérieure. Cette dernière est spécifique à chaque pratiquant et la méditation est un moyen pour lui d'apprendre à se connaître lui-même, son environnement, son entourage et ses frères et sœurs. Le bouddhisme vise à aider les pratiquants à maintenir certaines valeurs telles que la bonté, l'empathie et la compassion. Aussi, renoncer à certaines habitudes liées à la matière et qui se traduisent généralement par un désir physique.

En effet, ce type de désir ne doit pas dominer la vie quotidienne d'un bouddhiste, et il est même impératif que ce désir matériel se transforme en désir spirituel. Pour quelle raison ? Car selon le principe bouddhiste, plus notre esprit humain se nourrit, plus il nous pousse à faire de bonnes actions et de bons gestes envers les autres, surtout pour lui venir en aide quand cela est nécessaire.

Que sont les prières bouddhistes ?

La prière bouddhiste se manifeste sous de nombreuses formes, dont chacune fait l'objet d'une solution ou d'une issue à un problème. En général, les bouddhistes prient pour que la situation s'améliore, pour que la paix continue, bref, pour trouver des perspectives favorables. Par conséquent, les bouddhistes sont considérés comme des pèlerins optimistes. Bouddha a enseigné à ses disciples que le mal règne dans le monde dans lequel nous vivons et qu'il est de notre devoir de les vaincre.

Selon lui, en plus des pratiques religieuses, la prière est une autre arme infaillible. Les prières bouddhistes sont caractérisées par des mantras et des chants. Le mantra n'est rien de plus qu'une phrase qui se répète au hasard. Il y a deux types de mantras, celui qui appelle la présence du Maître de Bouddha dans la première partie de la prière, puis ceux qui la terminent et sont appelés mantras complémentaires. En effet, les deux sont obligatoires pour que la prière soit bien structurée.

Le tatouage, une caractéristique essentielle du bouddhisme

Le Sak Yant est le tatouage bouddhiste le plus célèbre au monde. Dès qu'on parle de ce tatouage, on pense au tatouage, c'est-à-dire au « Sak » et à la prière sacrée qui signifie « Yant ». Sak Yant est en effet une représentation de la culture thaïlandaise et des traditions ancestrales des pays asiatiques. Chaque tatouage porte un message sacré qui vise à protéger et à bénir la personne tatouée. Ajarn Noo Kanpai est le maître de ce tatouage. Il a été formé par des moines et ses connaissances et compétences lui ont ensuite permis de mettre en place son institut de tatouage connu sous le nom de « Samnak ». Pour que le Sak Yant ait une valeur et une signification, le tatoueur dessine des mantras sur le corps de la personne tatouée en relation avec la bénédiction.

L'hindouisme dans son aspect général

L'hindouisme, apparu 800 ans avant le Christ, est perçu comme la religion la plus ancienne du monde. Les premiers textes hindous sont appelés « Védas ». Les hindous adorent un Dieu qui est « Brahman », pour eux c'est le Dieu qui a créé l'univers. La cosmologie hindoue admet que le monde a été créé sous la forme de l'œuf de Brahma. Il y a une moitié supérieure, qui abrite plusieurs composantes de l'univers comme l'air, la terre, les dieux parmi tant d'autres, et une moitié inférieure qui abrite des démons.

Cette religion est à l'origine du bouddhisme, c'est-à-dire que le bouddhisme vient de l'hindouisme. Gandhi représente l'hindouisme dans le monde entier, mais il n'est ni prophète ni messager. Dans l'hindouisme, les principes de base de cette religion reconnaissent la diversité des voix qui mènent au Brahman. De plus, l'enseignement hindou est principalement basé sur l'acceptation des contrastes et des différences entre l'humanité et la vie elle-même.

Le rôle de chaque Dieu hindou

En principe, Brahman est le seul Dieu, car il est la représentation d'une âme universelle et une réalité absolue pour les hindous. Pour eux, il est omniprésent, c'est-à-dire présente partout. Cependant, Brahman n'est pas une personne physique mais s'incarne dans différents dieux personnifiés, dont les plus connus sont Brahma, Shiva et Vishnu. Chaque divinité a sa propre attribution, Brahma est son aspect créatif, Vishnu est son aspect conservateur et Shiva est son aspect destructeur.

La majorité des hindous optent pour les Vaishnavas, en d'autres termes, qui vénèrent Brahman pour son action conservatrice. Vient après la minorité, ceux qui adorent Shiva. De plus, chaque dieu a un avatar comme dans le cas de Vishnu, sa manifestation terrestre est le sacré « Krishna ». Il faut noter que la notion de Dieu dans le christianisme et l'hindouisme est différente.


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

    Newsletter

    Recevez nos articles dans votre boite email.