Les Ordres du Bouddhisme Occidental

Les ordres du bouddhisme occidental -

Les Ordres du Bouddhisme Occidental

de lecture - mots

Les ordres du bouddhisme occidental

Le bouddhisme occidental est apparu suite aux immigrants venant de l’Asie comme la Chine, le Japon, le Tibet et beaucoup d’autres encore. Le premier converti occidental était un citoyen américain qui est Carl Strauss, en 1893. En Europe, les premières communautés bouddhistes voient le jour en Russie et en Serbie, qui sont pour la plupart, adeptes du bouddhisme tibétain. Il est important de souligner que le bouddhisme pratiqué par les Occidentaux convertis et celui des communautés immigrées était sensiblement différent. Mais qu’en est-il vraiment de l’ordre du bouddhisme occidental ?

ordre du bouddhisme occidental

Origine de l'ordre du bouddhisme occidental

La Communauté bouddhiste Triratna a été fondée en avril 1967, à Londres sous le nom des Amis de l'Ordre Bouddhiste Occidental ou AOBO, par Urgyen Sangharakshita. Ce grand monsieur a indiqué qu’une approche du bouddhisme adaptée à la pratique quotidienne dans les conditions de vie occidentales était nécessaire. Il a dirigé la Communauté jusqu'à sa retraite officielle en 1995 et continua à exercer une influence décisive sur sa pensée et ses pratiques jusqu’à son décès en 2018.

Au printemps 2010, le nom d’Amis de l'Ordre Bouddhiste Occidental a été changé pour devenir la Communauté bouddhiste Triratna. Ce changement était dû au développement du mouvement dans un certain nombre de pays notamment en Inde où la Communauté est très active. En Fin 2018, l’ordre comptait à peu près plus de 2 300 membres. Les groupes et les centres de la Communauté étaient éparpillés dans 26 pays.

Pourquoi Triratna ? Ce mot signifie les trois joyaux et fait référence aux trois valeurs centrales du bouddhisme qui sont le Bouddha, le Dharma et la Sangha. Le Bouddha est l'homme qui a atteint l'Éveil c’est-à-dire celui qui a atteint le Nirvana. Apprendre les enseignements du bouddha est nécessaire. La totalité des éléments de notre monde et de notre conscience est guidée par le chemin de la Libération à savoir le Dharma. Il montre le chemin conduisant à l’amour, à la compréhension et à la paix. Savoir vivre et s’adapter dans la communauté bouddhiste qui est le Sangha est également indispensable.  

En outre, l'engagement sur le chemin bouddhiste est qualifié comme une démarche de transformation de soi. L’existence des centres Triratna est un moyen pour soutenir le processus de transformation au niveau de la société.

Pratique et activités de l'ordre

bouddhisme france

La méditation est le point commun des activités de l’Ordre. Deux pratiques traditionnelles sont enseignées par les membres de l’ordre à savoir l’attention sur le souffle et le développement de la bienveillance illimitée. Les deux pratiques sont jugées complémentaires dans la promotion de l'équanimité et la bienveillance envers les autres.

L’amitié, le Sangha et la communauté sont des contextes essentiels pour la méditation. Cette dernière est décrite comme ayant quatre phases. Les deux premières peuvent être corrélées à la catégorie traditionnelle des pratiques calmantes de samatha, tandis que les deux sont affiliées aux pratiques de vipassanā, ou vue pénétrante.

La première phase est l’unification. À ce stade, la pratique principale est centrée sur le souffle. Il a pour but l'amélioration de la concentration et de l’attention, l’unification de la psyché et la réduction des conflits psychologiques. Puis, la deuxième phase  est le fait de développer l’émotion positive. En d’autres termes, elle nécessite une attitude tournée vers autrui.

La méditation de développement et de la bienveillance est la principale pratique destinée à favoriser le développement des émotions positives. Par la suite, la troisième phase s’appelle "La mort spirituelle". Cette étape consiste à développer une vue pénétrante sur soi-même et sur la réalité autour. Les méditations comprennent à ce stade la contemplation des six éléments formant le soi et le monde, la contemplation de l'impermanence, de la souffrance, et des sunyata. Enfin, pour la quatrième phase, elle est centrée tout autour de la renaissance spirituelle.

D’après l’Ordre bouddhiste Triratna, une personne renaît spirituellement avec le développement de la vue pénétrante et avec la mort du soi limité. La visualisation de bouddhas et de bodhisattvas est une des choses vraiment capitales dans cette phase.

Caractéristiques de l'ordre Triratna

ordre bouddhisme

Six caractéristiques définissent la Communauté bouddhiste Triratna. Tout d’abord, elle ne s’instruit pas avec une école particulière du bouddhisme. Elle s’inspire de plusieurs d’entre elles. La Triratna se considère comme œcuménique car elle se fonde sur la prémisse qu'il existe un dénominateur commun à toutes les écoles. Ensuite, la centralité de l’aller en refuge dans les Trois joyaux est un acte sans cesse répété, à un niveau toujours plus profond. Cependant , la communauté ne suit pas une lignée monastique contrairement à certains sanghas.

Le fondateur de l’ordre a conçu un système d’ordination non-monastique, un ordre unifié. L’ordination est identique pour les femmes et les hommes. Ils sont reconnus comme étant également en mesure de pratiquer et de se développer spirituellement. Puis, l’ordre met l’accent sur l’importance de l'amitié spirituelle et sur le sangha. Passer du temps avec ceux qui partagent les mêmes idéaux et qui s’engagent dans la communication et dans la pratique est vivement encouragé.

En outre, la cinquième caractéristique définit que le travail en équipe est aussi mis en exergue. Travailler en équipe, dans un esprit de générosité et avec un accent sur l'éthique, est considéré comme une pratique spirituelle de transformation. Enfin, le fait d’apprécier et de pratiquer toutes les formes d’art est considéré comme un aspect important de la pratique spirituelle.

La communauté enseigne que le raffinement du goût artistique assure grandement la croissance spirituelle, affine la sensibilité émotionnelle et fournit un moyen d'expression d'une vie juste. En général, la Communauté bouddhiste Triratna essaie de trouver des moyens de réexprimer le bouddhisme dans la culture occidentale. Son plan d’action est de créer des liens avec les éléments qui résonnent avec le bouddhisme. Les grands points sont focalisés sur les arts en tant qu'aspect de la culture occidentale.

Actualités de la communauté bouddhiste Triratna à Paris

ordre bouddhistes

Après la succession de Mme Vassika à la présidence du Centre Bouddhiste Triratna  à Paris, les membres de la communauté se préparent actuellement à aménager dans de nouveaux locaux. C’est le fruit de dur labeur et de persévérance des membres de la communauté bouddhiste Triratna à Paris. C’est également une étape très importante dans l'évolution des activités de la communauté bouddhiste occidentale.

La Communauté bouddhiste Triratna s’est installée à Paris depuis une dizaine d’années et a rassemblé de nombreuses adeptes de la religion bouddhiste. C’est actuellement une communauté religieuse importante en France voire même en Europe. Cette communauté œuvre un peu plus dans l’enseignement de la méditation et du pratique bouddhisme. Le plus important de ses activités est d’offrir  aux gens une vision spirituelle radicale pour que celui-ci arrive à s’élever et à se transformer. L’enseignement est donc purement spirituel par l’intermédiaire de la méditation et le mode de vie quotidienne. Il est également individuel et collectif. L’objectif de la communauté est de rendre le monde meilleur par l’enseignement de chaque individu sur la voie de la vérité bouddhiste.

En outre, ce déménagement du centre a été réalisé par les efforts des personnes et collectifs des membres de la communauté. Ils ont lancé l’année dernière une campagne de financement et une recherche immobilière. Ils ont déjà réussi à récolter assez d’argent pour acheter ce local et pour payer la plupart des travaux nécessaires. Le financement du projet est dû au don et à la cotisation des membres. Ils ont économisé depuis longtemps pour en arriver là, à cet instant. La persévérance et les efforts des membres de la communauté bouddhiste ont porté leur fruit actuellement. Ils profitent en ce moment d’un endroit calme et serein et d’un paysage intérieur et extérieur magnifique dans le centre.

Les raisons du déménagement du centre

La communauté bouddhiste Triratna existait depuis longtemps en France et  s’est installée à Paris depuis 18 ans. Les membres de la communauté ont décidé en collectif de changer de lieu pour des raisons d’espace. L’ancienne adresse a bien servi, mais d’après plusieurs membres de la communauté, elle n’est plus adaptée aux besoins de tout le monde. Comme les membres de la communauté ne cessent d’augmenter, il faudra un plus grand espace d’échange, d’éducation et de méditation. Le déménagement du centre permet donc de répondre à l’intérêt toujours croissant pour la méditation et le bouddhisme.

L’année dernière, les membres de la communauté bouddhiste à Paris ont trouvé un nouveau local qui est un excellent cadre pour installer le Centre bouddhiste à Paris. Il est plus grand que l’ancien centre voire deux fois sa taille. Le Centre de la communauté bouddhiste à Paris actuel est assez spacieux pour recevoir de nouveaux adeptes. Le nouveau local comporte un petit jardin intérieur et beaucoup de lumière naturelle qui sont excellents pour la méditation. L’endroit se trouve en plus dans un quartier calme à proximité d'un joli parc.

Toutefois, il est à noter que les membres de la communauté disposent d'une bibliothèque et une salle d'étude, salle de réception, un bureau spacieux et une librairie liée à un espace de détente donnant sur le jardin et même d'un coin cuisine. Ce sera un bel et paisible espace, dans lequel les membres de la communauté bouddhiste Triratna de Paris auront plaisir à venir méditer, étudier ou simplement passer du temps ensemble. Grâce à ce nouveau centre d’accueil et de méditation, la communauté bouddhiste de Paris pourra dorénavant recevoir de nouvelles venues parce que c’est possible actuellement à cause de cette grande espace.

Le centre de la communauté bouddhiste Triratna à Paris fonctionne entièrement sur la base de la générosité, de l’humilité et de simplicité de l’âme. Toutes les personnes qui gèrent le centre et ceux qui y enseignent le font gratuitement. Ils ne reçoivent aucun bénéfice ou salaire en faisant ces œuvres. C’est un véritable œuvre de charité et une action purement altruiste. Les dons proviennent de la générosité des relations amicales. Ils ne font pas des prêts, mais des donations pour soutenir la cause et le projet de la communauté bouddhiste qui ne sont pas remboursables.

Comment entrer dans la communauté bouddhisme occidentale Triratna?

devenir bouddhiste en occident

Si on souhaite entrer dans la communauté occidentale Triratna, il est nécessaire de faire la demande à l’Ordre. C’est la première étape que toutes personnes doivent effectuer pour faire partie de cette communauté. Elles doivent s’engager pendant plusieurs années. Il existe une cérémonie officielle pour montrer à tout le monde son engagement à cet ordre. Une fois admise, la personne sera considérée comme un ami appelé mitra. Après, elle devrait suivre des règles comme assister à des activités de la Communauté régulièrement. Il devrait également faire de temps en temps une méditation pour pouvoir vivre convenablement avec tous les membres de la communauté occidentale Triratna.

En outre, dans cet Ordre, il est impératif de respecter les cinq préceptes éthiques du bouddhisme qui sont : ne pas tuer, ne pas voler, ne pas mentir, ne pas commettre d’inconduite sexuelle et ne pas boire d’alcool ni prendre des drogues. Il faut éviter tous ceux-ci pour ne pas perturber l’esprit. Ce dernier est très important dans la croyance bouddhisme. Dans le cas où une personne transgresse l’un de ces préceptes, elle obtiendra un avertissement pour ne plus recommencer. Mais si elle continue, elle sera immédiatement renvoyée de la Communauté.

S’approcher d’un maître Dharma pour s’intégrer dans la Communauté Triratna

Pour s’intégrer dans la Communauté bouddhisme Triratna, il est important de s’approcher d’un maître Dharma. On peut le trouver dans un temple ou un monastère. L’objectif de cette étape est d’écouter les enseignements du maître. Il donnera tous les points essentiels à savoir sur la manière de vivre dans la Communauté. Par la suite, il est nécessaire d’assister à une séance de prière avec le maître Dharma après avoir reçu les informations. Mis à part cela, avec le maître Dharma, on peut aussi apprendre et comprendre les quatre Nobles de Vérité, le Nirvana, le Karma et le chemin des Trois Refuges.

Tous ces enseignements permettent d’éviter la souffrance dans la vie. Ils pourront aussi guider chaque personne dans la voie du bonheur, de l’amour et de la paix. Enfin, le maître Dharma aide également les personnes qui souhaitent entrer dans la Communauté Triratna à être altruistes. La générosité et la charité sont des vertus que chaque membre de cette Ordre doit avoir.

Sagesses bouddhistes : Vie d'un pratiquant bouddhiste occidental VOSTF 15.02.2015 France 2 source : Maurice Gaultier


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.