Les Symboles Bouddhistes et Leurs Significations

Arbre de Bodhi, Ashtamangala, Aum, Bol à aumônes, Bol de mendicité, Cloches Bouddhiques, Dharmachakra, Drapeau bouddhiste, Empreinte du Bouddha, Ensō, Feuille de Bodhi, La bannière de la victoire, La Conque, La fleur de lotus, La roue du Dharma, Le nœud éternel, Le vase au trésor, Les Deux Poissons Dorés, Lion bouddhiste, Om, Parasol bouddhiste, Perle (Mani), Perles (Mala), Quatre rois gardiens, Swastika, symbole bouddhiste, Trois joyaux, Trône vide, Vajra, Yeux de Bouddha -

Les Symboles Bouddhistes et Leurs Significations

de lecture - mots

Quels sont les symboles du bouddhisme et leurs significations ?

Si vous êtes ici, vous vous pausez certainement cette question, et vous êtes au bon endroit pour connaitre la réponse ! découvrez maintenant les symboles bouddhistes les plus représentés.

symboles bouddhistes

Le bouddhisme a commencé dès le 4e ou 6e siècle avant notre ère lorsque Siddharta Gautama a commencé à diffuser ses enseignements sur la souffrance, le nirvana et la renaissance en Inde. Siddharta lui-même était opposé à accepter des images de lui-même et utilisait de nombreux symboles différents pour illustrer ses enseignements. Il y a huit symboles différents de bon augure du bouddhisme, et beaucoup disent que ceux-ci représentent les dons que Dieu a faits à Bouddha quand il a atteint l'illumination.

SOMMAIRE DES SYMBOLES BOUDDHISTE

  • Les symboles bouddhistes et leur signification
  • Les huit signes auspicieux du bouddhisme ou (Ashtamangala)
  1. Le parasol ou parapluie
  2. Les Deux Poissons Dorés
  3. La Conque
  4. La fleur de lotus
  5. La bannière de la victoire
  6. Urne de sagesse
  7. La roue du Dharma ou Dharmachakra
  8. Le nœud éternel

Que signifient les différents symboles bouddhiques ?

On ne connaît pas le rôle de l'image dans le bouddhisme primitif, bien que l'on puisse trouver de nombreuses images survivantes parce que leur nature symbolique ou représentative n'était pas clairement expliquée dans les textes anciens. Parmi les symboles les plus anciens et les plus communs du bouddhisme sont le stupa, la roue du Dharma et la fleur de lotus. La roue du dharma, traditionnellement représentée par huit rayons, peut avoir différentes significations.

Au début, il ne signifiait que la royauté (un concept du "monarque de la roue, ou chakravatine), mais a commencé à être utilisé dans un contexte bouddhiste sur les piliers d'Ashoka au 3e siècle av. La roue du Dharma est généralement considérée comme se référant au processus historique de l'enseignement du bouddhadharma ; les huit rayons se réfèrent à la noble voie octuple. Le lotus, aussi bien, peut avoir plusieurs significations, se référant souvent au potentiel intrinsèquement pur de l'esprit.

D'autres symboles anciens incluent la Trisula, un symbole utilisé depuis le 2ème siècle av. J.-C. qui combine le lotus, le bâton de diamant vajra et une symbolisation des trois bijoux (Le Bouddha, le dharma, la sangha). La croix gammée était traditionnellement utilisée en Inde par les bouddhistes et les hindous comme signe de chance. En Asie de l'Est, la croix gammée est souvent utilisée comme symbole général du bouddhisme. Les croix gammées utilisées dans ce contexte peuvent être orientées vers la gauche ou vers la droite.

Le bouddhisme primitif n'a pas dépeint le Bouddha lui-même et peut avoir été aniconique. Le premier indice de représentation humaine dans le symbolisme bouddhiste apparaît avec l'empreinte de Bouddha.

Les huit signes auspicieux du bouddhisme ou (Ashtamangala)

les symboles bouddhistes

C'est une suite sacrée de Huit Signes Auspicieux endémiques à un certain nombre de Traditions Dharmic telles que l'Hindouisme, le Jaïnisme, le Bouddhisme, le Sikhisme. Les symboles ou " attributs symboliques " sont le yidam et les outils pédagogiques. Non seulement ces attributs, ces signatures énergétiques, pointent vers des qualités d'esprit éclairé, mais elles sont l'investiture qui orne ces " qualités " éclairées.

De nombreuses énumérations et variations culturelles de l'Ashtamangala existent encore. À l'origine, on utilisait en Inde des groupes de huit symboles de bon augure lors de cérémonies telles que l'inauguration ou le couronnement d'un roi. Un premier groupe de symboles comprenait : trône, croix gammée, svastika, empreinte de main, noeud crocheté, vase de bijoux, gourde de libation d'eau, paire de poissons, bol avec couvercle. Dans le bouddhisme, ces huit symboles de la bonne fortune représentent les offrandes faites par les dieux au Bouddha Shakyamuni immédiatement après qu'il eut obtenu l'illumination.

Le parasol ou parapluie

Le parasol ou parapluie bouddhiste

Un parapluie peut protéger les gens des différents éléments, comme le soleil ou la pluie. Dans ce contexte, un parasol ou un parapluie peut signifier la protection contre la souffrance et les forces nocives. Cela peut aussi signifier le plaisir de profiter de l'ombre fraîche qu'elle procure.
En savoir plus sur le parasol bouddhiste

Les Deux Poissons Dorés

Deux poissons dorés Dans les temps anciens, les deux poissons étaient dessinés pour symboliser le Gange et les rivières Yamuna. Par l'interprétation, il est devenu synonyme de chance et de fortune. C'est aussi le courage et l'intrépidité d'affronter l'océan de souffrances et de pouvoir nager librement comme des poissons dans l'eau.

En savoir plus sur les deux poissons dorés

La Conque

    Cette grosse coquille a été utilisée dans de nombreux pays comme corne de combat traditionnelle. Dans le bouddhisme, la coquille de conque blanche qui s'enroule vers la droite peut signifier le son profond et joyeux des enseignements du Dharma. Elle est représentative de l'éveil que reçoivent les disciples lorsqu'ils entendent ces enseignements. Le coquillage de la conque peut aussi signifier l'éveil des gens à l'ignorance.

    En savoir plus la Conque

    La fleur de lotus

      Le lotus a été utilisé dans de nombreux enseignements du bouddhisme pour transmettre la vraie nature de toute l'humanité. Les racines de la plante de lotus sont enfoncées profondément dans la boue, mais elle pousse encore au-dessus de l'eau trouble et s'épanouit en une belle fleur à l'odeur douce. Le lotus peut être analogue à la façon dont nous nous élevons de nos souffrances pour atteindre l'illumination, la beauté et la clarté. Les plantes de lotus de couleurs différentes signifient différentes choses dans le bouddhisme. Un lotus blanc est un symbole de pureté mentale et spirituelle. D'autres couleurs et leur signification incluent :

      • Rouge - Ceci représente le cœur, l'amour et la compassion.
      • Rose - Ceci représente le Bouddha historique.
      • Violet - Ceci représente le mysticisme.
      • Bleu - Cela représente la sagesse, ainsi que le contrôle des sens.
      En savoir plus sur la fleur de lotus

      La bannière de la victoire

        Ce symbole représente comment Bouddha a vaincu le démon Mara. Ce démon, dans le bouddhisme, est synonyme de passion, de luxure et de fierté. La Bannière de la Victoire est utilisée pour rappeler aux gens qu'il faut vaincre sa propre fierté, sa luxure et ses passions pour pouvoir atteindre l'illumination.

        En savoir plus sur la Bannière de la Victoire

        Le vase au trésor ou urne de sagesse

        Un vase peut être rempli de beaucoup de choses différentes. Le vase, dans le bouddhisme, peut signifier la pluie de la santé, la richesse, la prospérité et toutes les bonnes choses qui viennent avec l'illumination.
        Il représente la santé, la longévité, la richesse, la prospérité, la sagesse et le phénomène de l'espace. 

        En savoir plus l'urne de sagesse

        La roue du Dharma ou Dharmachakra

          La roue du Dharma Cette roue est aussi appelée le chakra du dharma ou le chakka du Dhamma et est souvent utilisée pour représenter Bouddha lui-même. Il est aussi devenu universellement le symbole du bouddhisme. La roue du dharma a huit rayons, qui représentent le chemin octuple du Bouddha.

          En savoir plus sur la Roue de Dharma (dharmachakra)

          Le nœud éternel

            On dit que l'entrelacement des lignes dans le nœud éternel symbolise la façon dont tout est relié. Elle peut aussi représenter comment la religion et les affaires séculières, ainsi que la compassion et la sagesse, sont unies et reliées les unes aux autres. 

            Le " nœud sans fin " ou " nœud éternel " représente l'entrelacement de la sagesse et de la compassion ; représente la dépendance mutuelle de la doctrine religieuse et des affaires séculières.
             En savoir plus Le nœud éternel

            D'autres Symboles Bouddhiste avec une importante haute

            les symboles du bouddhisme

            Feuille de Bodhi et arbre de Bodhi

               L'arbre de la bodhi, également connu sous le nom de Bo (du Bo cinghalais), était un grand et très vieux figuier sacré situé à Bodh Gaya (à environ 100 km de Patna dans l'état indien du Bihar), sous lequel Siddhartha Gautama, le maître spirituel et fondateur du bouddhisme plus tard connu sous le nom de Gautama Buddha, aurait atteint la lumière, ou Bodhi. Dans l'iconographie religieuse, l'arbre Bodhi est reconnaissable à ses feuilles en forme de cœur, qui sont généralement bien en vue. Il faut 100 à 3000 ans pour qu'un arbre de la bodhi grandisse pleinement. 

              Le terme "Bodhi Tree" est également largement appliqué aux arbres existants, en particulier la Figue Sacrée qui pousse au temple de la Mahabodhi, qui est un descendant direct du spécimen original. Cet arbre est une destination fréquente pour les pèlerins, étant le plus important des quatre principaux lieux de pèlerinage bouddhiste. D'autres arbres sacrés de Bodhi qui ont une grande signification dans l'histoire du bouddhisme sont l'arbre Anandabodhi à Sravasti et l'arbre Bodhi à Anuradhapura, Sri Lanka. On pense que les deux ont été propagés à partir de l'arbre original de la Bodhi.

               En savoir plus l'arbre de la bodhi

              Empreinte du Bouddha

                L'empreinte du Bouddha est une empreinte de l'un ou des deux pieds du Bouddha Gautama. Il existe deux formes : les formes naturelles, telles qu'on les trouve dans la pierre ou la roche, et les formes artificielles. Beaucoup de celles "naturelles", bien sûr, sont reconnues comme n'étant pas des empreintes réelles du Bouddha, mais des répliques ou des représentations d'entre elles, qui peuvent être considérées comme des Cetiya (reliques bouddhistes) ainsi qu'une représentation aniconique et symbolique du Bouddha à ses débuts.

                Les empreintes du Bouddha abondent dans toute l'Asie, datant de différentes périodes. Ils portent souvent des signes distinctifs, tels qu'un Dharmachakra au centre de la semelle, ou les 32, 108 ou 132 signes propices du Bouddha, gravés ou peints sur la semelle.

                En savoir plus l'empreinte du bouddha

                Trône vide

                  Un trône vide réside dans le concept de " vide ", un élément important du mysticisme. Ce symbole symbolisait également la royauté de Siddharta Gautama. 

                  En savoir plus le Trône vide

                  Le lion bouddhiste

                    Le lion est l'un des symboles les plus importants du bouddhisme. Le lion est le symbole de la royauté qui symbolisait ce dont le Bouddha faisait partie avant d'atteindre l'illumination. C'est aussi le pouvoir de l'enseignement du Bouddha et on le compare souvent au rugissement d'un lion.

                    En savoir plus le lion bouddhiste

                    Swastika

                      Dans la tradition bouddhiste, la croix gammée symbolise les pieds ou les empreintes du Bouddha et est souvent utilisée pour marquer le début des textes. Le bouddhisme tibétain moderne l'utilise comme décoration vestimentaire. Avec la diffusion du bouddhisme, il est passé dans l'iconographie de la Chine et du Japon où il a été utilisé pour désigner la pluralité, l'abondance, la prospérité et la longue vie.

                      En savoir plus sur Swastika

                      Les quatre rois célestes

                      Les Quatres rois gardiens - Dans la foi bouddhiste, les quatre rois célestes sont quatre dieux gardiens, dont chacun veille sur une direction cardinale du monde.
                      En savoir plus les quatres rois célestes

                      Yeux de Bouddha

                      Yeux de Bouddha - Aussi appelés Yeux de Sagesse, cette paire d'yeux est généralement représentée sur les quatre côtés des sanctuaires bouddhistes connus sous le nom de Stupas. Le symbole indique les yeux omniscients et omniscients de Bouddha et est représentatif de la présence du Seigneur tout autour.

                      La ligne bouclée sous les yeux au milieu (où le nez est sur un visage) est le chiffre sanscrit qui symbolise l'unité de tout et signifie également que la seule façon d'atteindre l'illumination est par les enseignements du Bouddha. Le point entre les yeux est indicatif du troisième œil, qui représente l'éveil spirituel.

                      En savoir plus les yeux de Bouddha

                      Vajra

                        Le Vajra est un symbole tantrique bouddhiste représentant une grande puissance spirituelle et la fermeté de l'esprit. Il symbolise l'une des trois branches principales du bouddhisme, le Vajrayana. Formé comme une massue à tête sphérique nervurée, le Vajra symbolise les attributs d'un diamant (pureté et indestructibilité) ainsi que les propriétés d'un éclair (énergie irrésistible). Elle représente aussi une créativité sans fin, une activité habile et puissante. Dans le bouddhisme tibétain, le Vajra est aussi un outil rituel et est connu sous le nom de Dorje. Il est utilisé avec une cloche par les lamas et autres pratiquants de sadhana.

                        En savoir plus sur Vajra

                        Ensō

                        Dans le bouddhisme zen, ensō est un symbole sacré souvent appelé "Le Cercle des Lumières". C'est un cercle dessiné à la main en un ou deux coups de pinceau pour exprimer un moment où l'esprit est libre de laisser le corps créer. Certains artistes dessinent ensō comme un cercle ouvert, tandis que d'autres complètent le cercle.

                        Au début, ensō peut paraître comme un cercle grossièrement dessiné, mais il symbolise beaucoup de choses : la force, l'élégance, l'univers, notre moi véritable et le plus intime, la beauté dans l'imperfection, et l'unicité de toutes choses dans la vie. Il symbolise également l'état méditatif parfait ou l'illumination. Ensō est une expression visuelle du Soutra du Cœur. La forme est vide et le vide est une forme - un cercle dans lequel tout est contenu à l'intérieur, ou également exclu par ses limites. 

                        En savoir plus sur Enso

                        Aum (Om)

                          Om, également écrit comme Aum, est une syllabe mystique et sacrée qui provient de l'hindouisme, mais qui est maintenant commune au bouddhisme et aux autres religions. Dans l'hindouisme, Om est le premier son de la création et symbolise les trois étapes de l'existence : naissance, vie et mort. 

                          L'utilisation la plus connue de Om dans le bouddhisme est dans Om Mani Padme Hum, le "Six-Syllable Great Bright Mantra" du Bodhisattva de la compassion, Avalokiteśvara. En chantant ou en regardant les syllabes, nous invoquons la compassion du bodhisattva et lui inculquons ses qualités. AUM (Om) se compose de trois lettres séparées, A, U et M. Elles symbolisent le corps, l'esprit et la parole du Bouddha ; "Mani" est pour le chemin de l'enseignement ; "Padme" pour la sagesse du chemin, et "hum" désigne la sagesse et le chemin vers elle. 

                          En savoir plus sur le Symbole Om/Aum 

                          Les Trois joyaux bouddhiste

                          Les Trois Joyaux sont aussi appelés les Trois Refuges. Lorsqu'une personne accepte l'enseignement bouddhiste et veut l'intégrer dans sa vie, la voie traditionnelle est de se réfugier avec les trois joyaux, les éléments les plus précieux du chemin bouddhiste. 

                          Le premier joyau est le Bouddha, illuminé ou éveillé, ainsi que notre propre nature de Bouddha. Le deuxième joyau est le Dharma, le chemin qui suit les enseignements du Bouddha et conduit à l'éveil. La Sangha est le troisième joyau précieux.

                          Les trois bijoux sont aussi un symbole pour l'esprit du diamant, qui peut couper à travers toute illusion. Le bijou jaune symbolise le Bouddha, le bijou bleu symbolise le Dharma et le bijou rouge symbolise la Sangha.
                          En savoir plus sur les Trois Joyaux

                          Le bol à aumônes

                            La coupe de l'aumône est l'un des principaux symboles de la vie monastique. Chaque moine et chaque religieuse reçoit une coupe quand ils sont initiés et l'emporte avec eux partout où ils vont. Ils acceptent n'importe quelle nourriture offerte pour leur nourriture et servent de bénédiction pour celui qui donne. De cette façon, le bol symbolise la voie du milieu entre le donneur et le receveur. 

                            Selon la légende, l'esthétique Siddhartha pratiquait l'austérité jusqu'à ce qu'il soit presque affamé. Une jeune femme lui offrit un bol d'or rempli de riz et de lait, qu'il prit. Après avoir mangé, il jeta le bol dans la rivière, comme symbole de renoncement. Cette histoire symbolise un autre aspect de la voie du milieu, qui est d'éviter les pratiques extrêmes et les attachements extrêmes.
                            En savoir plus sur Le bol à aumônes

                            Cloche Bouddhiste

                            Depuis l'Antiquité, les cloches des temples invitent les moines et les nonnes à la méditation et aux cérémonies. Le doux son d'une cloche pendant le chant aide les disciples à se concentrer sur le moment présent et à se libérer des soucis quotidiens. Un sentiment de paix et de calme peut être renforcé par le son de la cloche. Pour cette raison, les cloches à vent sont souvent accrochées à l'avant-toit des stupas et des temples pour créer des espaces paisibles et méditatifs, avec leurs tintements sonores. 

                            La sonnerie de la cloche est un symbole de la voix du Bouddha. Elle représente aussi la sagesse et la compassion, et est utilisée pour appeler les divinités célestes à la protection et pour éloigner les mauvais esprits. Beaucoup de vieux temples ont des cloches aux entrées qu'il faut sonner avant d'entrer. Les cloches sont disponibles dans une large gamme de tailles et de styles.

                            En savoir plus sur la Cloche bouddhiste

                            Drapeau bouddhiste

                              Les six couleurs du drapeau bouddhiste représentent les six couleurs de l'aura du Bouddha quand il a atteint l'illumination. Le bleu représente la compassion universelle, le jaune pour la voie du milieu, le rouge pour les bénédictions, le blanc pour la pureté et la libération et l'orange pour la sagesse. La sixième couleur est la combinaison des autres couleurs et n'est pas affichée. 

                              Le drapeau a été conçu en 1880 par un journaliste américain, le colonel Henry Steele Olcott. Les rayures horizontales représentent l'harmonie entre les races, et les rayures verticales représentent la paix entre les nations, le tout sous le bouclier de la sagesse du Bouddha.
                              En savoir plus sur le Drapeau Bouddhiste

                              ---------------------

                              Autres sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ashtamangala


                              Laissez un commentaire

                              Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

                              Newsletter

                              Recevez nos articles dans votre boite email.