Signification de L'Empreinte du Bouddha

Empreinte du Bouddha -

Signification de L'Empreinte du Bouddha

de lecture - mots

EMPREINTES DU BOUDDHA DANS LE BOUDDHISME

empreinte du bouddha

L"empreinte" du Bouddha

Dans les premiers exemples d'art bouddhiste indien, Sakyamuni n'est pas représenté sous une forme humaine, mais sa présence est induite par des symboles tels que le lotus, un parasol, son trône ou ses empreintes de pas.

Ces empreintes de pas des premières œuvres d'art bouddhiste se retrouvent dans toute l'Asie, souvent dans des reliefs narratifs représentant des épisodes clés de la vie du Bouddha et indiquant ainsi sa présence personnelle.

Ces empreintes de pas sont souvent gravées de divers symboles bouddhistes. L'un des symboles les plus fréquemment utilisés dans le bouddhisme primitif était la Svastikah, qui signifie bonne fortune, chance et bien-être.

Lorsqu'il est placé à plat, l'empreinte du Bouddha est positionnée avec les orteils dirigés vers les adorateurs, comme si le Bouddha leur faisait face, et quand il est affiché sur les murs, leurs orteils pointent vers le bas.

Empreintes de pas au temple Gokurakuji (déc. 1989)

Concernant la vertu de la représentation des empreintes de pas du Bouddha, il y a un texte cité du " Bouddha-Dhyâna-Samâdhi-Sâgara-Sûtra " :

“ Pendant ce temps, Shaka (Sâkyamuni) leva le pied. . . . Quand le Bouddha leva le pied, tout le monde pouvait percevoir que, de dessous ses pieds, le Bouddha rayonnait une lumière ayant l'apparence d'une roue à mille rayons. Et tous ceux qui voyaient ce rayonnement devinrent strictement droits, et obtinrent l'illumination suprême. "

Et Shaka dit : " Quiconque voit le signe sur la plante de mon pied, sera purifié de toutes ses fautes. Celui qui verra le signe après ma mort sera délivré de toutes les conséquences néfastes de toutes ses erreurs."

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.