La Liste Des Bouddha

Liste de Bouddha -

La Liste Des Bouddha

de lecture - mots

Initié par Bouddha, le bouddhisme est l’une des religions les plus anciens, depuis environ six siècles avant notre ère, qui existe encore jusqu’à ce jour. Il demeure populaire dans les pays occidentaux.  Avec de nombreuses citations et idéologies accompagnant tout un chacun dans l’accomplissement de la vie humaine, le bouddhisme n’est pas seulement une religion, mais aussi un point de vue et une philosophie. Les principes du bouddhisme peuvent être adoptés par toutes les entités humaines, sans besoin de se convertir ou de réaliser les rites. Toutefois, leur objectif final est d’attirer des milliers d’hommes dans la communauté bouddhiste pour ajouter les 300 millions d’adeptes éparpillés dans le monde entier.

La Liste Des Bouddha

Qui est Bouddha ?

Le vrai Bouddha est le fondateur du bouddhisme. Plusieurs questions se posent s’il était un Dieu, un ange, un révélateur ou une personne normale. Malgré un grand nombre de débat, Bouddha était un être humain.

Histoire de Bouddha

Le terme Bouddha signifie « l’illuminé ».  Cette personnalité est alors un homme doté de forces particuliers, de sagesse profond et d’un caractère noble. Siddharta Gautama, dit Shakyamouni, s’avère le Bouddha en personne. Au cours de ses voyages en Inde orientale, il a commencé à partager ses paroles de sagesse. Il a laissé près de 84 000 types d’enseignements.

Lors de ses enseignements, il annonce toujours que ses propos s’avèrent des théories pratiques que tous les adeptes peuvent vérifier tout au long de leurs existences. D’où les citations « Ne suivez pas mon enseignement aveuglément, éprouvez-le par vous-même» et « Doutez de tout et surtout de ce que je vais vous dire. »

Selon l’histoire, avant Shakyamouni, il y avait déjà 3 Bouddhas dont Krakucchanda, Kanakamuni et Kashyapa. Ces personnages ont apparu avant la disparition de l’enseignement bouddhiste qui a duré aux environs de 5 000 années.

Perception de Bouddha dans la société

Comme Christ est le chef du christianisme, Bouddha est le maître du bouddhisme. Bouddha est en quelque sorte le Dieu ou l’idole de cette religion. Pour corriger toutes les fausses perception sur ce chef spirituel du bouddhisme, un maître tibétain dénommé Kyabdjé Kalou Rimpotché a apporté son point de vue.

En 1986, il a affirmé à Taipei lors de son discours que : « Les êtres ordinaires font, sous des formes très variées, l’expérience de la souffrance et de la douleur. Un bouddha, par contre, est allé au-delà de la souffrance (…). Un bouddha et un être ordinaire sont identiques. Ils possèdent fondamentalement la même nature. La reconnaître, c’est être bouddha, ne pas la reconnaître, c’est être un être ordinaire. C’est la seule différence. »

Plus précisément, un Bouddha est une personne sacrée qui se démarque de tous les êtres vivants par son haut degré d’éveil et sa sagesse. En d’autres termes, Bouddha s’avère un être humain ayant atteint l’éveil parfait.

Les cinq Bouddhas patriarches

On entend souvent parler d’un bouddha d’amour, un bouddha de compassion ou d’un bouddha de sagesse. En fait, chaque Bouddha est qualifié selon sa qualité d’esprit. Les cinq bouddhas vainqueurs sont :

  1. Vairocana,
  2. Amithabha,
  3. Askhobya,
  4. Ratnasambhava,
  5. et Amoghasiddi.

Ils disposent un éveil d’esprit parfait, et surtout, les 5 esprits primordiaux dans le bouddhisme.

  • Vairocana inspire la connaissance pure de l’esprit. Ce Bouddha enseigne les méthodes pour combattre la peur face aux situations gênantes.
  • Amitabbha dispose l’esprit de motivation et de joie de vivre, luttant contre la dépression
  • Askhobya est reconnu pour sa qualité de libérateur de la colère.
  • Rtnasambhava priorise l’égalité entre tous les êtres humains.
  • Amoghasiddhi est le symbole du don et de la générosité.

Les Bouddhas vivants

Avec le nombre croissant des personnes qui utilisent le nom de Bouddha pour escroquer les fidèles du bouddhisme, la Chine a récemment publié une liste des Bouddhas vivants authentiques. Les bouddhistes peuvent désormais vérifier si leur dirigeant spirituel apparaît dans cette nomination. La Chine dispose une agence des Affaires religieuses qui a participé dans l’élaboration de cette liste. DrukhangThubtenKhedrup fait partie de ces Bouddhas authentiques.

Ce document a été également élaboré pour l’Etat pour faciliter les nominations religieuses officielles. Selon la croyance bouddhiste tibétaine, TenzinGyatso est le 14èmeDalaï Lama, d’où un dirigeant spirituel et politique du Tibet.

Les enseignements de Bouddha

Tous les chefs spirituels du bouddhisme, portant le titre de Bouddha, basent leurs enseignements sur les modes de vie adaptés pour mener une existence parfaite. Les principes du bouddhisme prônent la sagesse, la compréhension entre humains et la paix dans le monde.

Le bouddhisme, la religion de la paix

Bouddha conteste la guerre et la violence. Il n’y a aucune raison qui justifie les tortures envers les autres. Le bouddhisme participe ainsi dans la lutte contre l’injustice et l’inégalité. Il tolère tous les religions qui existent dans le monde. C’est pourquoi les bouddhistes ne se sont jamais engagé une guerre. Dans une citation, Bouddha a exprimé son opinion telle que « Bienheureux les pacifiques qui, évitant la malveillance, l’orgueil et l’hypocrisie, pratiquent la compassion, l’humilité et l’amour. » Ce propos incite tout le monde à miser sur l’amour au lieu de la guerre, à faire preuve d’humilité au lieu de présenter de l’orgueil envers les autres.

Le Bouddhisme, une religion contre la richesse

Bouddha a laissé une leçon de vie pour toutes les personnes qui s’intéressent à sa sagesse. En fait, dans le bouddhisme, la véritable richesse vient de l’intérieur. Les pratiquants sont en quelque sorte entraînés à vivre dans une vie simple, et même dans la souffrance. Il n’est pas étonnant que plusieurs pays bouddhistes s’avèrent très pauvres. Dans sa citation

« Levons-nous en étant reconnaissants, car si nous n’avons pas appris beaucoup aujourd'hui, nous en avons appris un peu. Et si nous ne tirons rien du peu que nous ayons appris, au moins nous ne sommes pas malades. Et si nous ne sommes pas malades, au moins nous ne sommes pas morts. Alors, soyez tous reconnaissants »

Bouddha incite tout un chacun à apprécier ce qu’il possède déjà, sans rechercher d’autres alternatives pour une évolution de niveau de vie sociale. En somme, le bouddhisme retient ses adeptes à se soucier des questions spirituelles en négligeant les questions matérielles.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.