Le bouddhisme est-il une Religion ou une Philosophie ?

Philosophie, Philosophie et Bouddhisme, Religion, Religion Bouddhisme -

Le bouddhisme est-il une Religion ou une Philosophie ?

de lecture - mots

Comme toute autre religion, le bouddhisme a ses origines, son histoire, ses pratiques, ses croyances parmi tant d'autres. Cette spiritualité intéresse un grand nombre de personnes, hommes et femmes. Mais est-ce vraiment une religion ou une philosophie ? Pour répondre à cette question, prenons quelques points essentiels du bouddhisme.

bouddhisme philosophie religion

Le bouddhisme, l'étendue des grands courants religieux

Au cours de la dernière décennie, la portée du bouddhisme et de ses pratiques s'est élargie. Les nouveaux praticiens se convertissent pour profiter du bien-être des pratiques. Nous pouvons diviser en quelques points les principaux courants du bouddhisme actuel :

  • Theravada ou hinayana : C'est la forme traditionnelle du bouddhisme. On l'appelle aussi « bouddhisme conformiste» ou "le petit véhicule", parce que les pratiques respectent la tradition bouddhiste et sont conformes à l'époque du Bouddha. Les pays traditionnels sont le Népal, le Ceylan, la Birmanie, le Laos, le Cambodge, la Thaïlande et l'Indonésie ;
  • Mahayana : Cet autre aspect des pratiques bouddhistes met en évidence la tradition bouddhiste qui s'adapte à la tendance actuelle, à savoir l'environnement socioculturel. Il s'appelle aussi « Le Grand Véhicule» et se répartit comme suit :

- Vajrayana : Ce bouddhisme est plus commun au Tibet et les pratiques sont centrées sur les formules magiques ou « Dhâranis », les signes magiques ou « Mudrâs » et les prières magiques ou « Mandâras » ;

- Dhyana : Ce bouddhisme est appelé « Zen », parce que la méditation est au cœur des pratiques ;

- La Terre Pure : Ce dernier aspect du bouddhisme se manifeste par la récitation du nom de Bouddha Amithaba et les pratiques se font avec le chapelet.

L’impact de l’enseignement de Bouddha dans la vie sociale

L'impact principal est moral et psychologique. Le Bouddha lui-même souligne l'importance d'un leadership exemplaire de la part des laïcs et des moines dans la société. En effet, cela fait partie de sa prédication avec des vertus telles que :

- Compassion et/ou compréhension ;

- la volonté de sauver les autres de la souffrance et du malheur ;

- La volonté d'apporter de la joie aux autres ;

- La joie du bonheur des autres.

En outre, Siddhartha Gautama, connu sous le nom de Bouddha, a donné des conseils à son fils avant son entrée dans le Nirvana, dit-il : « C'est bien, tout ce que vous faites dans votre intérêt et dans l'intérêt des autres ; c'est mal, tout ce que vous faites contre votre intérêt et contre l'intérêt des autres ; et vous devez être très prudent lorsque vous voulez faire quelque chose dans l'intérêt des uns mais contre les autres ». Ceci est soutenu par des préceptes tels que ne pas voler, tuer, mentir, commettre l'adultère et ne pas consommer de drogues ou d'alcool.

Les règles essentielles de la vie selon le bouddhisme

Pour vivre en paix et apprendre à vivre comme un bouddhiste, voici quelques règles à suivre :

  • L'acceptation de la vie en soi, c'est-à-dire l'importance de l'humilité. Cela nous permet de contourner la souffrance permanente et d'apprendre à coexister ;
  • La préservation de l'honneur est une valeur que tout être humain doit avoir. En effet, cela donne de la valeur à notre existence et à notre vie personnelle ;
  • Ne regrettez jamais, car le regret est un facteur de souffrance. Il faut apprendre à vivre chaque instant comme si c'était le dernier. Ainsi, chaque situation serait une nouvelle expérience d'apprentissage pour soi-même ;
  • Se débarrasser du désir, parce que le désir peut être une autre cause de souffrance. Le célèbre guerrier samouraï Miyamoto Mushashi a dit : "Celui qui désire beaucoup est très frustré. Donc, pour être en paix, il faut apprendre à renoncer au désir ;
  • Apprendre à se détacher de l'inutile, c'est-à-dire des objets dont on n'a pas vraiment besoin. Plus vous vous attachez à un objet, plus vous devenez esclave de ce même objet. Nous ne devons donc jamais oublier que c'est l'être humain qui contrôle les objets et non l'inverse ;
  • Aider les autres, dans le bouddhisme, faire une bonne action donne satisfaction en soi. </>

Le bouddhisme est-il une philosophie ?

Étymologiquement, dans le terme philosophie, il y a le mot grec "philein" qui signifie amour, et "sophia" qui signifie sagesse. En un mot, la philosophie est définie comme un amour de la sagesse. En ce sens, le bouddhisme est une philosophie parce que la sagesse est un trait ou même un aspect de cette spiritualité. Selon les enseignements de Bouddha, la sagesse l'emporte sur l'amour et la foi. De plus, le rôle principal d'un bouddhiste est de développer la sagesse en soi. Ainsi, celui qui atteint une sagesse pleinement développée est considéré comme un Bouddha.

La définition la plus courante de la philosophie est basée sur l'étude rationnelle et expérimentale de la vie et de la nature. Si nous nous référons à ce point de vue, le bouddhisme converge vers la philosophie parce que Bouddha a développé le dharma, doctrine bouddhiste, à travers une étude rationnelle et expérimentale de la vie et de la nature.

Nuance entre bouddhisme et philosophie

Pour déterminer la différence entre la philosophie et le bouddhisme, il est essentiel d'examiner leurs limites. La philosophie est limitée dans son contexte et appartient à un monde phénoménal. Alors que la portée du bouddhisme, d'autre part, est immense. Elle affecte l'univers et ses composantes, y compris la nature et l'humanité, et est donc illimitée. Au-delà des études rationnelles et expérimentales, le bouddhisme se considère comme une pratique qui englobe méthode et expérience. Ces deux derniers contribuent et même favorisent la réalisation de l'objectif final du bonheur et la libération de l'homme de son contrôle personnel.

Cependant,  il est bien de préciser que  le bouddhisme ne relève ni de la magie ni du miracle. Selon les enseignements de Bouddha, chaque situation, chaque existence, etc. a un sens. Il y a des sages et des spécialistes qui peuvent fournir une explication à tout. Sinon, la méditation est un moyen incontournable pour trouver la vérité et la sagesse.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.