Les Bonnes Actions dans le Bouddhisme

Bonnes Actions dans le Bouddhisme, Bouddhisme -

Les Bonnes Actions dans le Bouddhisme

de lecture - mots

Le Bouddhisme fait partie des religions populaires fondées par Gautama Le Bouddha. C’est la manifestation de l’existence du Bouddha, de son enseignement et de l’ordre des moines. Ces derniers sont les trois éléments les plus importants du bouddhisme. Si l'on veut se convertir à cette religion, il est impératif de faire de bonnes actions tout au long de sa vie. L’objectif est de pouvoir atteindre le Nirvana.

faire des bonnes actions bouddhisme

Les bonnes actions d’après l’enseignement bouddhiste

Le Bouddha a offert une définition universelle du sain et du malsain, de la piété et du péché. Toutes actions qui blessent les autres, qui troublent leur paix et leur harmonie sont des actions mauvaises et préjudiciables. Toutes actions qui aident les autres, qui contribuent à leur paix et à leur harmonie sont des actions pieuses et salubres. Selon la pédagogie du Bouddha, les actes sont bons ou mauvais, parfait ou imparfait, en fonction de l'état d'esprit dans lequel elles sont faites. En d'autres termes, le critère de l'éthique n'est pas théologique, mais psychologique.

D’après les préceptes bouddhistes, faire l’effort de multiplier les bonnes actions est le seul moyen pour parvenir au bonheur. Si on fait de bonnes actions, on ne souffrira pas parce que non seulement on ne sera pas critiqué par les autres, mais aussi tout l’entourage admirera ces actions et se comportera avec reconnaissance et gratitude à votre égard.

Une comparaison bouddhiste affirme que lorsqu’on plante une orange, on obtient une orange, mais non pas une pomme ou d’autres fruits. Cela signifie que chaque individu récolte ce qu’il sème.  L‘enseignement bouddhiste est basé sur le bon comportement au quotidien et envers autrui. Les bonnes actions sont une vertu morale que tous adeptes du bouddhisme doivent appliquer dans la vie sociale. L’enseignement bouddhiste incite les gens à purifier son Karma pour éviter qu’il se produise et se manifeste dans les vies antérieures ou dans les vies futures. Il faut toujours faire de bonnes actions pour améliorer son Karma.

L'affirmation bouddhiste

Une affirmation bouddhiste stipule que seule la gentillesse attire la gentillesse et que la violence attire la violence. L’enseignement bouddhiste éduque ses disciples dans les bons comportements au quotidien avec autrui. L’honnêteté, la sincérité, la charité et l’altruisme sont des valeurs morales de base dans les préceptes bouddhistes. Toutes ses valeurs spirituelles tendent à la réalisation de bon geste, de bonne parole et de bon comportement envers soi-même et envers les autres. Cela englobe les bonnes actions.

L’entraide et la charité sont également un des fondements des préceptes dans la pratique du bouddhiste. Le mouvement de pensée bouddhiste enseigne à la conduite de valeur éthique afin que tout le monde soit libéré de ses chaînes et de ses souffrances intérieures. Tant qu’un individu fait du bien autour de lui, il équilibre son karma et espère une vie meilleure dans l’avenir.

Les bonnes actions sont donc nécessaires non seulement au bien de la société, mais aussi au bien de ses membres de la famille, au bien terrestre de l'individu voire même au progrès sur le sentier du Dharma. Ce sont les Trois parties du Noble Sentier Octuple qui entrent dans la pratique de Shîla notamment la parole juste, l’action juste et enfin la vie juste.

Enfin, l’étape du Noble chemin octuple sur le principe de l’éthique bouddhiste encourage les gens dans le samyak-karmanta ou l’action parfaite. Normalement, l’action parfaite définit les bonnes actions, car toutes activités de l’individu dans ces visions suivent les règles de la conscience morale.  L’homme doit agir toutes les heures et doit prendre une décision tous les jours, mais souvent il ne sait pas comment agir de la meilleure manière. C’est l’enseignement bouddhiste qui éclaire sa lumière dans ce contexte. Il apprend la meilleure voie et le bon critère à choisir. Il apprend aussi à chaque individu à savoir distinguer le bien et le mal, à reconnaître les choses parfaites et imparfaites et à différencier la beauté et la laideur.

Les bonnes actions : une bonne moralité selon la philosophie bouddhiste du Karma

Le karma est l’un des concepts clés du bouddhisme. C’est un des fondements des préceptes bouddhisme sur le mode de vie au quotidien. Ce mot signifie la relation de cause à effet. Il traduit que toute cause ait un effet escompté, c'est-à-dire que toutes actions passées ou présentes ont des impacts positifs ou négatifs dans la vie présent ou futur. Le bouddhisme intègre une philosophie du déterminisme. Il affirme que tous les actes émis par un individu, quelle que soit sa forme notamment un geste, une parole ou un texte écrit auront un effet sur lui-même un jour ou l’autre. 

Par ce paradoxe, le bouddhisme encourage toujours ces adeptes à faire les bonnes actions et à prendre les bonnes décisions. La nécessité d'une conduite morale exemplaire et avec honnêteté est une importance capitale pour avoir un bon karma. C’est aussi le seul moyen d’après la croyance bouddhiste de renaître dans une condition supérieure ou atteindre le nirvana. Il faut donc agir selon sa conscience morale et toujours faire le bien autour de soi, car toutes actions bonnes ou mauvaises reviennent comme un miroir et s’abattent sur soi-même un jour.

D’après la philosophie bouddhiste, l'homme possède un libre arbitre sur son destin, mais rien n’est venu au hasard. Tout ce qu’il vit actuellement est le fruit de ses actions passées. Il construit tous les jours son destin par ses actes bons ou mauvais selon sa volition. Il n'y a donc pas de fatalité dans le bouddhisme. L’homme est le seul maître de sa tournée, de ses agissements et ses décisions.

En outre, chaque action, chaque parole et chaque pensée laissent des empreintes et provoquent des effets karmiques. Après des jours, des semaines, des mois voire des années, ces empreintes mûrissent et attirent vers des conséquences correspondantes ou de même nature. Ils forment au final la réalité personnelle présente. C’est pour cette raison que les enseignements bouddhistes incitent les gens à toujours faire de bonnes actions envers lui-même et son entourage. Cela pour espérer avoir une meilleure condition dans ses vies futures. 

D’après la croyance bouddhiste, en accomplissant de bonnes actions, une personne évite tout mauvais karma. Cette loi de cause à effet montre que l'homme est libre de son devenir et que ses actions déterminent son avenir. Il n'y a donc ni destin ni instance supérieure qui contrôle la vie et le devenir. Ce sont les propres actions effectuées par la propre volonté qui conditionne l’avenir et les renaissances.

Les avantages de faire de bonnes actions dans le bouddhisme

·        Obtenir du karma positif

Dans le bouddhisme, faire de bonnes actions apporte de multiples bienfaits. Le plus important c’est de créer du karma positif. Ce dernier se définit comme la loi de cause à effet. Les actions de corps, de parole ou de l’esprit réalisés dans le passé ou dans le présent ont des effets dans le futur. On est donc responsable de ce qui arrive, des conséquences du karma. Dans le cas où l'on a toujours fait de bonnes actions, le résultat du karma serait donc positif. Le karma positif ne vient pas tout seul.

Il est nécessaire de le cultiver en agissant correctement, que ce soit envers soi-même ou envers l’autrui. Provenant du corps par exemple, il faudrait respecter la vie, respecter la propriété des autres et observer la chasteté. Puis, venant des paroles, on doit toujours dire et respecter la vérité, ne pas parler en mal des autres et ne pas dire de méchancetés. Provenant des pensées, il faut éviter d’avoir des ambitions vulgaires, ne pas se laisser emporter par la haine ou la colère et surtout cultiver la sagesse. Outre ceux-ci, sur le plan du mental, il est également important de toujours favoriser le calme, le bonheur et la lucidité.

Par ailleurs, il faut noter que le karma est régi par douze principes selon le bouddhisme. Le premier est démontré par la phrase qu’on dit le plus souvent à savoir « nous récoltons ce que nous semons ». Ainsi, si l'on fait de belles choses dans la vie, on recevra de belles choses dans le futur. Par exemple, si l'on donne de l’amour, on obtiendra de l’amour. Cela peut même être multiplié par dix. Ensuite, le second principe est la création. Il faut participer à la vie pour recevoir des effets positifs. Après, le troisième est le principe de l’humilité. Celui-ci implique de toujours voir les bons côtés des choses.

Dans le cas où l'on ne voit que les aspects négatifs, on serait retenu dans un niveau d’existence inférieur. La croissance est le quatrième principe. Ici, il s’agit de changer l’intérieur de soi-même afin que la vie change. En outre, les prochains principes sont la responsabilité et la connexion. Tout ce qu’on fait dans la vie est en connexion avec l’univers et il faut les affronter avec responsabilité. Dans la religion bouddhisme, le karma est aussi régi par le principe de l’attention et de l’hospitalité. Pour ne pas perdre de vue les objectifs, il faudrait penser à une chose à la fois. L’hospitalité est un point essentiel à prendre en compte pour obtenir un karma positif. Tous les bouddhistes devront montrer de la générosité pour recevoir en retour un meilleur karma.

Enfin, les derniers principes du karma sont de profiter du moment présent. Il faut éviter de s’accrocher au passé qui empêche d'avancer et de renouveler l’esprit. On a également le principe du changement. Dans ce dernier, il faut apprendre à assimiler les leçons pour ne plus faire des erreurs. Il ne faut pas oublier le principe de la patience et de la récompense ainsi que de l’importance et de l’inspiration.

·         Mettre un terme à la souffrance

En faisant toujours de bonnes actions dans la vie, on peut cesser de souffrir. Dans les enseignements de Bouddha, il existe Quatre Nobles Vérités se rapportant à cette souffrance. Dans la première, il constate que la vie est une souffrance. Tous les faits qui se passent sont des tourments à savoir la naissance, la mort, ne pas obtenir ce que l'on veut, être séparé de ce que l'on aime et être associé à ce que l'on n'aime pas. Ensuite, dans la deuxième noble vérité, on démontre que l’origine de la souffrance est l’attachement au désir. On a tous des envies et des aversions.

Si l'on n’arrive pas à les satisfaire, on commence par être perturbé et en colère. C’est dans la troisième Noble Vérité que le Bouddha enseigne qu’il est possible de mettre un terme à la souffrance en coupant l’attachement en faisant de bonnes actions et de la méditation. La libération face à l'attachement et à la douleur libère l'esprit de tous les ennuis et de soucis. Enfin, dans la quatrième Noble Vérité, le Bouddha indique qu’on peut atteindre le Nirvana si l'on ne souffre plus.

·         Atteindre le Nirvana

Les bonnes actions dans le bouddhisme permettent d’avoir l’esprit tranquille. C’est ainsi qu’on peut atteindre le Nirvana. Ce dernier est le but ultime de tous les Bouddhistes. Ces derniers le nomment l’état des Lumières ou de l’illumination. Effectivement, c’est un état d’éveil ou un état spirituel où l'on vit en harmonie avec l’âme et de pouvoir faire preuve de bonté avec autrui. Lors de la mort, on sera récompensé par les actes et l'on n’hérite pas un mauvais karma dans le futur, mais de la délivrance du cycle de réincarnation. L’expérience du nirvana ne peut pas être ressentie par tous les six sens à savoir les yeux, les oreilles et le nez, la langue, le corps. C’est par l’esprit qu’on peut le ressentir. 

Par ailleurs, en plus des bonnes actions, on peut aussi atteindre le Nirvana par la pratique de la méditation.  Lors de cette dernière, le Bouddhiste fait abstraction du monde afin de comprendre ce qui est important, ce qui possède une réelle valeur. En faisant cela, il peut renforcer son esprit afin de faciliter la condamnation de ses envies. Il faut noter que les bouddhistes doivent éteindre la passion, la haine et l’ignorance pour parvenir au Nirvana. L’altruisme doit être au cœur des actions des bouddhistes pour vivre dans le bonheur et dans le calme.

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.