Tara La bienveillante, l'énergie de la compassion féminine

Tara La bienveillante, l'énergie de la compassion féminine

de lecture - mots

Tara Bodhisattva est une déesse bouddhiste de l'amour, celle de la bienveillance et de la protection. Elle est vénérée pour être la Mère de Bouddha. Selon les écrits, Tara sortirait d’une fleur de Lotus éclose avec une larme de l’œil frontal de Bodhisattva Avalokitésvara.

tara la bienveillante

Tara, c’est l’image d’une mère protectrice et bienveillante

Tara Bodhisattva est l’une des déités populaires en spiritisme hindouiste et en bouddhisme. L’immensité et la sagesse de Tara a traversé des religions et des cultures orientales.

Tara Bodhisattva, historique

Chez les hindous, Tara a fait sa première apparition au VI è siècle. Elle est adorée en tant que Shakti, l’épouse d’Avalokitésvara. Chez les bouddhistes, le culte de Tara, devenait populaire au XI è siècle. Tara est considérée comme l’incarnation de la compassion féminine. Elle est le refuge des bouddhistes, sollicitées pour sa protection extérieure et intérieure. Tara donne sa bénédiction pendant l’élévation spirituelle.

Guide féminin, elle est consultée pour parfaire le développement personnel et pour perfectionner les études. Ses allures féminines prouvent que l’illumination pourrait être atteinte aussi bien par les femmes. Cette lumière est relative aux caractères féminins : clémente et bienveillante.

Tara Bodhisattva, caractéristiques

Tara Bodhisattva est la divinité la plus populaire au Tibet. Elle est omniprésente répondant aux pratiquants dans un culte comme à ceux qui sont en captivité. Pendant l’initiation, Tara libère une énergie de compassion chez chaque Initié. Cette déesse est représentée sous plusieurs formes, attribuées selon les besoins du fidèle. Tara revêt également différentes couleurs et chaque couleur aura sa signification.

Essentiellement, Tara Bodhisattva aura 21 formes, de différentes positions et diverses couleurs. Tara aura des traits sereins, comme elle pourrait avoir des attributs irrités. Son rôle est souvent assimilé à la Madone à Rome, les bouddhistes ne se sentent pas offensés par ce rapprochement. Cette déesse bouddhiste de l'amour symbolise précisément la compassion maternelle. Épouse et mère, sa grande sagesse se traduit par un amour inconditionnel. En action, Tara délivre des dangers physiques grâce à ses pouvoirs miraculeux. Déité de méditation, Tara Bodhisattva est parmi les Yidam les plus vénérés.

Tara dans toutes ses formes et ses couleurs

Tara Bodhisattva se présente sous plusieurs formes comme déesse bouddhiste. Les 21 différentes formes de Tara se distinguent par leur couleur et par leur position. Chaque représentation de Tara libère une énergie qui lui est caractéristique. Amie, sauveuse, elle est surtout la Mère de la Sagesse. Elle est toujours disponible à aider tous ceux qui l’invoquent. Toutes les formes et les couleurs conservent les traits féminins de la déesse.

Cependant, ces représentations peuvent avoir des expressions paisibles ou furieuses. Quelques-unes de ces formes sont fréquemment sollicitées pour la méditation. En statuettes ou en peintures, Tara est présente en tout lieu et à tout instant. Elle est la principale figure du Bouddha.

Tara Bodhisttava, la figure emblématique féminine de Boudhha

Chez les bouddhistes, elle est vénérée aussi bien par les moines que par les laïcs. 6 figures de la Tara Bodhisattva sont les plus invoquées, dans les temples ou chez les pratiquants.

La Tara Verte

La Tara Verte, également appelée Shyamatara, est la Tara originelle. C’est la figure la plus courante de Tara. Elle est représentée dans la position assise. Elle se caractérise par le cristal entre les deux yeux et deux fleurs de Lotus entre les deux mains. La couleur verte est le symbole de la plus importante de la grandeur et de la compassion. La méditation Tara verte donne accès à la protection contre les dangers intérieurs et extérieurs. On l’invoque pour combattre les mauvaises ondes comme l’orgueil, la haine et la jalousie. C’est aussi la protectrice contre les dangers réels, entre autres les inondations, les voleurs, le feu ou la prison.

La Tara Blanche

La Tara Blanche, aussi appelée Vajradhatvisvari, est une des plus populaires. Elle se reconnaît par sa position assise en tailleur, tenant une tige de Lotus dans sa main droite. Elle est aussi représentée par la forme Cintācakra, la Roue qui exauce les souhaits. C’est la divinité de la Longue Vie, de la Guérison et de la Sérénité. L’invoquer permet de transformer l’énergie négative en énergie positive. Méditer avec la Tara Blanche peut être pratiquée pour soi ou pour son entourage. Les personnes à tendance dépressives ou en convalescence sont les plus assidues à invoquer sa compassion.

La Tara Noire

La Tara Mantra Noire représente celle qui apporte son assistance pour la traversée de l’océan de Samsara. En position assise, sa jambe droite est étendue avec une posture royale. Sa main droite sur le genou traduit la permission. La Tara Noire symbolise la puissance qui lutte contre les esprits malins, ainsi que les maladies qui y sont assimilées. Il s’agit de la Tara du Pouvoir.

La Tara Rouge

La tara Rouge ou Kurukulle, est le symbole de la destruction de l’illusion. C’est aussi la représentation de l’esprit de discernement. La méditation auprès de la Tara Rouge donne accès à la transmutation du désir. Elle porte une couronne de cinq crânes qui représentent les cinq perfections. Sa couleur rouge traduit son pouvoir magique enchanteur et magnétiseur. La Tara Rouge incarne l’amour passionné avec son pouvoir attirant. Elle transmet la puissance de cette attraction positive aux êtres qui la vénèrent.

La Tara Jaune

La Tara Jaune, assimilée à Vasundhara invoque l’énergie de la richesse et de la prospérité. C’est la Tara adulée de ceux qui luttent contre la pauvreté. Elle guide les disciples dans la générosité. Elle procure également de la patience, de la joie dans l’effort. Afin d’atteindre la fortune, la Tara Jaune tempère les penchants négatifs comme l’avarice, la distraction ou la paresse. La recherche de la prospérité ne se résume pas seulement au développement de la vie matérielle, cela concerne aussi la vie spirituelle. Les méditations peuvent être orientées vers soi-même ou vers les autres.

La Tara Bleue

La Tara Bleue, souvent identifiée à Ekajati, est la Tara Féroce chez les bouddhistes. La Tara Bleue symbolise la transmutation de la colère. Elle aide également à la libération des obstacles. Avec son attitude dynamique, elle évoque la puissance. On lui assigne le rôle d’assistante de la Tara Verte. La Tara Bleue peut être présentée avec quatre à vingt-quatre bras.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.