Top 10 des divinités amérindiennes

Top 10 des divinités amérindiennes

de lecture - mots

La christianisation du territoire des tribus amérindiennes semble ne pas avoir effet sur leurs cultures. Ils acceptent tout de même le Dieu chrétien comme un des esprits Inuits. Pour les tribus dans l’Amérique du Nord, c’est un Etre suprême qui a créé ce monde, mais il a délégué ses pouvoirs à d’autres êtres et éléments. Dans cette culture, on considère également comme divinité la Terre, le Ciel, le Soleil, la Lune et les autres éléments naturels comme la pluie, le vent et l’éclair. La population amérindienne croit aussi en un dualisme universel qui oppose des forces, des dieux et des sexes. Elle peut évoquer des figures du héros civilisateur qui guide l’humanité et des figures du décepteur sur qui on projeté les fantasmes et sur qui on évacue les tabous. Pour entrer en relation avec les dieux, on fait appel aux « chamans » tout en faisant des rites cérémoniels comme le calumet de la paix des Plaines.

divinités amérindiennes

Des cultures qui sont nées en Méso-Amérique, il n’en reste que des vestiges lapidaires et quelques pictogrammes qu’on ne comprend pas toujours. Dans tous les cas, ces éléments comme le serpent à plumes, la déesse de l’eau ou le dieu maya du feu font référence à des mythes et des cultes. Il est à noter également que dans cette culture méso-américaine, il y a d’un côté les dieux bienfaisants comme le dieu aztèque de la pluie et d’un autre côté, les divinités malfaisantes comme la tempête.

Dans les mythologies d’Amérique du Sud, on a des croyances plus ou moins locales. Cependant, peu importe la localisation, on a un Dieu Créateur, mais son nom et sa représentation sont variés. Comme dans les tribus dans l’Amérique du Nord, on a aussi d’autres divinités comme le Kokopelli dieu, l’opposition entre les forces divines, les saisons et les sexes. Parmi les représentations les plus connues, on a le soleil, la lune, le Jaguar ou le puma.

Voici les signes du zodiaque Amérindien et leur signification

Dans la culture amérindienne, il y a plusieurs animaux emblématiques qui ont chacun une représentation symbolique. Ce sont eux qui constituent leur zodiaque. Chaque personne a un animal qui lui est associé à sa naissance. En fonction du signe, certains vont jusqu’à choisir un prénom amérindien.

La loutre

Si vous êtes né entre un 20 janvier et un 18 février, votre animal totem est la loutre. Cet animal n’est pas commun, car il a une imagination débordante et une intelligence remarquable. Il présente des méthodes « non conventionnelles » qui ne sont pas toujours acceptées par le monde extérieur, mais celles-ci restent efficaces. Là est son principal atout. La personne née sous ce signe est très attentive, mais a quelques défauts. Elle peut être rebelle, isolée, directe et obscène.

Le loup

Le loup est l’animal associé à ceux qui ont une date de naissance entre le 19 février et le 20 mars. Cet animal est l’amant du zodiaque et ce n’est pas le plus compréhensif des animaux. Il comprend que chaque être a besoin d’amour et il peut parfaitement répondre à cette attente. Il revendique tout de même sa liberté, d’où l’image du loup « solitaire ». Il peut alors être à la fois affectueux, généreux et doux et récalcitrant, obsessionnel et vindicatif.

Le Faucon

La période du 21 mars au 19 avril est associée au faucon dans le zodiaque amérindien. Cet animal se distingue par son côté leader naturel. On confère à la personne née sous ce signe le titre de « guide », car il peut vous apporter son point de vue de façon objective. C’est aussi quelqu’un qui ne perd pas son temps et qui est toujours persistant. Il réagit quand il le faut avec une note d’arrogance « tolérable » et il ne connaît pas vraiment la patience.

Le Castor

Le castor est l’animal du zodiaque amérindien de la période du 20 avril au 20 mai. Il mène sa vie en respectant sa devise « se prendre en charge, s’adapter et se surpasser ». Lorsqu’il effectue une tâche, il s’applique et ne lâche pas l’affaire tant qu’il n’arrive pas à bout. La ruse est, pour lui, une force, et il s’en sert. Si vous avez devant vous un castor, il faut réfléchir à deux fois avant de l’affronter : il s’arrange pour qu’il puisse mener la danse dans chaque situation. On associe au castor certains défauts comme la possessivité, l’arrogance, la nervosité et l’exigence.

Le Cerf

Dans ce zodiaque amérindien, le cerf est sa muse et il est associé aux personnes qui sont nées du 21 mai au 20 juin. Ces personnes sont une source d’inspiration pour son entourage et elles apportent leur esprit aiguisé dans certaines situations. Le cerf a de l’humour et n’a aucune difficulté à communiquer avec les autres. On peut même dire des fois que son implication est dérangeante. A côté de son intelligence naturelle, il peut être parfois égoïste, impatient et peut montrer sous un autre visage avec sa mauvaise humeur.

Le Pic Vert

Dans le zodiaque amérindien, les personnes ayant une date de naissance entre le 21 juin et le 21 juillet sont des pics verts. Cet animal est très à l’écoute et il est toujours présent pour ses proches pour leur soutenir. Naturellement attentionnée, romantique et dévouée, la personne « pic vert » peut se montrer possessive, jalouse, rancunière et voire, coléreuse. Dans la vie de tous les jours, elle est économe, débrouillarde et l’organisation est son point fort.

Le Saumon

Si vous êtes né entre un 22 juillet et un 21 août, vous êtes un saumon dans ce zodiaque. Dans une fête, le saumon est le genre de personne qui est enthousiaste, motivée et qui affiche des idées farfelues. Sans avoir le côté de leader naturel, il réussit tout de même à imposer des idées qui fonctionnent toujours. Avec toute cette sociabilité, le saumon peut être parfois égoïste, vulgaire et peut même ne pas tolérer les autres. Envers son entourage, il est généreux et il affiche une stabilité incomparable.

L'Ours

La date de naissance se situant entre le 22 août et le 21 septembre est associée à l’ours. Les caractères principaux de cet animal sont le pragmatisme, la générosité et l’équilibre. Dans une situation complexe, la personne née sous ce signe a tendance à tempérer et à apporter son aide. Même s’il peut se montrer indispensable, il peut afficher un air timide et il est aussi très modeste. La patience est un élément qu’il connaît bien. Lorsque l’ours se retrouve seul, il peut être sceptique, paresseux, introverti et solitaire.

Le Corbeau

Le corbeau est le signe du zodiaque amérindien attribué aux personnes nées entre le 22 septembre et le 22 octobre. C’est un animal charmeur et un entrepreneur né. C’est vers ce type de personne qu’il faut se tourner lorsqu’on a besoin d’idées et d’opinions. Il pourra les exposer de façon diplomatique et idéaliste. Envers son entourage et ses proches, il peut se montrer sociable, voire romantique. Lorsqu’il se lance dans un projet personnel, il est très exigeant.

Le Serpent

Entre le 23 octobre et le 22 novembre, l’animal du zodiaque amérindien est le serpent. En spiritualité, ce n’est pas un simple animal, c’est un élément naturel. La plupart des chamans sont nés sous ce signe, ce qui explique leur côté « leader spirituel » naturel. Les « serpents » excellent également dans le domaine médical. Ce sont des personnes très à l’écoute et jamais, ils ne vont vous exposer leur vie. Ils ont un côté mystérieux et parfois effrayant. Lorsqu’on connaît bien ce type de personne, on peut voir leur côté sensible et attentionné. Le serpent n’est pas un animal qui supporte la solitude. Dans cette situation, il peut très vite se décourager, devenir violent et il est plus sujet à des sauts d’humeur anormaux.

La Chouette

La chouette est le signe que portent les personnes nées entre un 23 novembre et un 21 décembre. De par sa convivialité et sa naturalité, c’est le genre d’ami qu’on veut tous avoir. Très facile à vivre, la chouette est un animal qui s’adapte à toutes les situations et il peut même être aventurier. Son caractère téméraire, négligent et irréfléchi ne lui est pas favorable dans l’exercice d’un métier qui demande de la rigueur. Parmi ses qualités, on a la sensibilité, l’écoute et l’enthousiasme et dans la liste de ses défauts, on a l’excessivité.

L'Oie

Une date de naissance se trouvant entre un 22 décembre et un 19 janvier appartient au signe de l’oie. Les personnes sous ce signe sont persévérantes, tenaces et ambitieuses, c’est ce qui explique leur réussite dans les projets. D’ailleurs, pour elles, la réussite a une grande importance et elles peuvent foncer sans l’approbation des autres. L’oie excelle dans toute activité, tant qu’elle a le soutien de son entourage et ses proches. Passionnée, l’oie peut très vite basculer dans l’obsession.

Chamanisme Amérindien

Le chamanisme, la spiritualité la plus ancienne, est un système de pratiques magiques ou spirituelles dont elles font la « religion » exclusive. Il réunit les éléments et l’enseignement est donné par les esprits. Dans la culture amérindienne, on a toujours le chamanisme. Le chaman est considéré comme le messager des anciens, caril assure la liaison avec le monde des Esprits, de l’au-delà. On peut dire que c’est à la fois un médium, un magnétiseur et un érudit. Dans la culture amérindienne, il peut être un médecin de village, un prêtre, un psychologue ou un conseiller. Il est doté d’une force de caractère et d’une sensibilité extrême.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.